Gendarmerie Communautaire

La nouvelle gendarmerie est opérationnelle, retour sur son inauguration

Après 18 mois de travaux et 6.313.594€ HT investis, la gendarmerie communautaire a été inaugurée le jeudi 6 juin 2019 par le Président de la Communauté de Communes, Patrice Robin en

présence notamment du Préfet du Val d’Oise, Jean-Yves Latournerie, du Maire d’Asnières sur-Oise Claude Krieguer et du Colonel Brunet, Commandant la gendarmerie du Val d’Oise.
La matinée a permis à la centaine de convives civils et militaires présents sur place de visiter la nouvelle brigade ainsi qu’un des logements de fonction.

 

Ça s’est également déroulé à la Gendarmerie Communautaire

A l’occasion de la journée internationale du droit des femmes, le Secrétaire d’Etat Laurent Nunez est venu à Asnières-sur-Oise au sein de la gendarmerie communautaire afin de découvrir les dispositifs mis en place dans la lutte contre les violences faites aux femmes.

De nombreuses personnalités locales étaient présentes pour cette venue exceptionnelle, citons entre autres le Président de la Communauté de Communes Patrice Robin, le Député Guillaume Vuilletet, des Maires de la Communauté de Communes, des conseillers départementaux…

La visite de Monsieur Nunez s’est concentrée sur la nouvelle « prise en charge » au sein de la gendarmerie, pour les femmes victimes de violences. Des gendarmes ainsi que des acteurs associatifs ont présenté les diverses problématiques et les solutions apportées dans ce nouveau type de dispositif : discrétion, écoute et prise en charge.
Rappelons qu’encore aujourd’hui de nombreuses femmes sont victimes de violences et que pour la seule année 2018, 2000 faits de violences étaient recensés sur le seul département du Val d’Oise.


Le mot de Lucien Mellul,
Vice-Président en charge de la Voirie, de la Sécurité, des Travaux et de la Création de l’Aire d’Accueil des Gens du Voyage, et Maire de Montsoult

” L’objectif principal concernant la gendarmerie est atteint et l’inauguration du 6 juin dernier en atteste. Bien entendu, il reste encore quelques travaux de finition et je m’engage à faire en sorte qu’ils soient exécutés dans les plus brefs délais.

Nous avons une chance unique d’avoir un bâtiment d’une grande qualité qui permettra à notre territoire de devenir encore plus attractif. à nous de faire en sorte que tout reste en l’état.”