Nouvelle gendarmerie : quelles ambitions ?

Le permis de construire de la nouvelle gendarmerie a été déposé le 29 mars dernier. Il est instruit par le service urbanisme de la Mairie d’Asnières.
Ce projet, situé à proximité de l’Abbaye de Royaumont, a l’objectif d’allier modernité et tradition.
En effet, les constructions seront entièrement adaptées aux normes en vigueur pour l’accessibilité des personnes à mobilité réduite (PMR) et prévues pour limiter les consommations énergétiques en particulier avec l’optimisation de l’éclairage naturel.
L’eau de pluie sera récupérée pour le lavage des véhicules de la gendarmerie et l’arrosage des végétaux. Les matériaux de construction seront choisis pour limiter les impacts environnementaux et sanitaires.
La tradition sera respectée par le choix de matériaux caractéristiques de la région (zinc, pierre de Saint-Maximin, tuile, etc.). Des plantations seront prévues le long de la départementale D909 pour conserver le caractère boisé de la parcelle.
Le projet a été présenté aux Architectes des Bâtiments de France. Un travail partenarial a été fait entre nos équipes pour que cette gendarmerie soit respectueuse de notre patrimoine.
L’objectif est de consulter les entreprises pour les marchés de travaux lors du 4ème trimestre de cette année afin de permettre de notifier l’ordre de service de démarrage au cours du dernier trimestre 2016. Les entreprises désignées auront l’obligation de signer et de respecter une charte dite de « chantier vert », ce qui les obligera à réduire les nuisances sonores et visuelles et à retraiter les déchets.
L’opération respecte une démarche de Haute Qualité Environnementale.