Damien Delrue

Vice-Président chargé du Tourisme, du commerce de Proximité et des lieux de convivialité
Maire de Luzarches

“Sommes-nous condamnés au fatalisme ? Faute de vrais échanges, devrons-nous vivre dans des villes-dortoirs dont les habitants n’auront d’autre choix que le repli sur soi ? La mort du commerce de proximité est-elle inéluctable ? «C’est comme ça entend-on dire,
on ne peut rien y faire». Eh bien je réponds NON ! Les élus se doivent d’être des porteurs de solutions d’espoir qui favorisent le lien social. Notre territoire, aux portes du Grand Paris, possède de nombreux atouts. Le développement d’une économie touristique est un but qu’il faut se fixer. Où passer agréablement ses moments de loisirs ? Où dormir ? Où partager une bonne assiette et le verre de l’amitié ? Où faire 2-3 courses ? Autant de questions auxquelles nous devons savoir répondre. Pour cela, nous avons besoin, entre autres leviers, de l’aide significative de notre intercommunalité en faveur de l’installation de commerces de
qualité. Si les élus ne se battent pas pour cette priorité vitale, et pour une cohérence d’action, qui le fera ? Les villes-dortoirs n’offrent rien d’autre qu’une perspective d’isolement par la télévision et l’ordinateur. Triste sort ! …

Faisons le pari qu’en 10 ans la ténacité, l’acharnement, la créativité, l’esprit de fête, auront raison de la sinistrose. A l’inverse, l’impuissance du politique éloignera encore un peu plus le citoyen de son devoir d’électeur.

Accompagner les projets dynamiques, travailler sur l’embellissement des commerces, faire connaître les dispositifs de subventions, mettre en place une politique de loyers bas au démarrage de l’activité, assurer la publicité de l’offre commerciale, etc., telles sont nos principales missions ! “

Damien Delrue – Feuilles de Carnelle #1