Claude Krieguer

Vice-président chargé des Finances
Maire d’Asnières-sur-Oise

“Elu depuis 1989, Maire d’Asnières-sur-Oise depuis 1995, élu Vice-Président en 2014 de la Communauté de Communes Carnelle Pays de France en charge des finances et de l’administration générale.

De formation hôtelière, financière et de contrôle de gestion, j’ai occupé les fonctions de contrôleur de gestion, de directeur administratif et financier, de directeur du développement et de l’exploitation au sein de grands groupes comme Air France – Aéroports de Paris, Société d’Aménagement de la Plagne, Maeva, Dumez Immobilier, Sofap-Helvim, Groupe Vendôme-Rome et Lagrange Vacances.

Suite à la décision du Préfet du Val d’Oise de fusionner la CC Carnelle Pays de France et la CC Pays de France au 1er janvier 2017 et avec la volonté de mettre mes compétences au service de la communauté et dépasser le stade de la seule exécution comptable pour apporter la dimension manquante de contrôle de gestion, d’ingénierie financière et d’aide à la décision, c’est assez naturellement que je me suis présenté à la fonction de Vice-Président en charge des finances et de l’administration générale et donc aux suffrages des 43 conseillers communautaires. C’est avec une majorité de 85% que j’ai été élu. Je remercie mes collègues pour la confiance qu’ils m’ont accordée.

Notre nouvelle Communauté de Communes dispose au 1er janvier 2017 de 2 781 000 € de fonds propres qui seront affectés au développement des projets engagés tels que la ZAC de l’Orme, le Village de Morantin, la nouvelle gendarmerie, le château de la Motte et au développement du projet communautaire de prolongement ou de création de services aux habitants.

Si la situation financière de notre nouvelle CC est plutôt confortable, l’esprit rationnel qui m’habite me conduira à toujours rechercher et proposer à la gouvernance de nouvelles sources d’économies et optimiser les recettes d’exploitation car je reste persuadé qu’une collectivité doit être gérée comme une entreprise si elle ne veut ou doit faire appel à l’épargne publique pour financer une gestion hasardeuse.”

Claude Krieguer – Feuilles de Carnelle #1